Mode de fonctionnement de mon cabinet pendant le période de confinement.

Depuis le début de cette semaine, j’ai été obligée comme la plupart de mes collègues de cesser les consultations en présence à mon cabinet situé à Muret.

En sachant, qu’il y a des patients qui ne peuvent pas arrêter la psychothérapie brutalement et qui ont besoin pour l’instant d’aide et d’accompagnement en continu, j’ai trouvé une solution.

Depuis plusieurs années, je pratique un accompagnement psychologique à distance.

La plupart de mes patients à distance jusqu’au présent était mes anciens patients qui ont déménagé dans une autre région, des expatriés, des personnes qui ne peuvent pas physiquement se déplacer à mon cabinet ou des russophones qui habitent en France et ne parlent pas le français.

Je maîtrise bien cette forme de travail qui me semble un très bon complément aux consultations en présence et pour certaines personnes, c’est le seul moyen d’avoir une aide psychologique professionnel hors des structures médicales.

Et je propose à tous mes patients qui venaient au cabinet à Muret de continuer des consultations à distance.

Je comprends que ce n’est pas facile pour beaucoup d’entre eux de se lancer dans cette expérience. Pour cela, je propose d’abord un accompagnement d’organisation des séances à distance.

Pour que la consultation passe bien, il faut premièrement se préparer techniquement: télécharger un logiciel ou une application pour les visioconférences. Je peux vous accompagner à cette étape.

L’étape suivante: il faut créer un contact entre le patient et le psy. Il faut se retrouver sur cette plate forme. Là, je vous accompagne aussi. Nous pouvons également faire un essai de quelques minutes pour apprendre à maîtriser techniquement les consultations.

En troisième temps, je prépare mon patient à créer un espace personnel de sécurité pour les séances de thérapie à venir.

Et enfin, nous pouvons commencer notre nouvelle aventure.

Nous pouvons fixer d’abord une seule consultation en ligne. Et si à la fin de la consultation psychologique le patient se sent partant pour continuer les séances en ligne, nous réviserons notre contrat.

Je pense aussi que cette forme d’aide pourrait être utile maintenant pendant le période de confinement suite à la pandémie de coronavirus Covid-19. En effet, beaucoup de personnes ont changé leur façon de vivre. Certaines d’entre elles  font face à des pensées ou à des émotions dérangeantes. Certaines personnes se posent des questions existentielles ou tout simplement importantes pour elles. Alors, nous pouvons aborder ensemble vos difficultés actuelles.