Vos questions

Cette approche est née aux Etats-Unis dans les années 1940. Voilà quelques professionnels connus qui l’ont développée : Abraham Maslow, Carl Rogers, Rollo May, Fritz Perls, Wilhem Reich, Irvin Yalom, James Bugental, Viktor Frankl et les autres.

Conformément à cette approche, chaque personne est unique et a les capacités d’être active, affirmée, de se développer, de s’épanouir.

Suite à cette thérapie, la personne devient plus consciente dans sa vie, apprend à être l’auteur de sa vie et à réaliser son potentiel. En approche humaniste-existentielle, le client apprend à se concentrer sur ce qui se passe « ici et maintenant », à voir et explorer ses difficultés, à trouver ses propres solutions, à changer ses attitudes et son comportement. Il apprend aussi à mieux se connaitre, renoue le contact avec ses parties rejetées.

James Bugental, psychologue, ex président de l’association de psychologie humaniste aux Etats-Unis, professeur à l’université et à l’Institut des recherches humanistes a écrit dans son livre «The search for existential indentity. Patient-Therapist Dialogues in Humanistic Psychotherapy » :

« Le feu couve à l’intérieur de chacun de nous. Et il peut se mettre à flamber. La soif de vivre nous poursuit toujours… Etre vraiment vivant, cela signifie être condamné au développement permanent, au changement permanent… Les envies et les besoins sont combustibles pour le feu de vie… Si nous voulons vivre pleinement, nous devons connaitre nos envies et nos besoins. »

Je crois que pour être efficace dans cette profession, il faut faire une formation théorique et pratique. J’ai rencontré beaucoup de collègues qui se sont formés en en psychothérapie après de longues études de médecine ou de psychologie clinique. Cette formation initiale en médecine ou en psychologie permet à connaître la psychopathologie et les processus psychiques.

L’apprentissage approfondi de la psychothérapie dure d’habitude quelques années, il comprend une formation théorique et pratique. La formation théorique est l’étude approfondie des processus psychiques, de la psychopathologie, du diagnostic psychologique en psychothérapie, des bases de l’approche psychothérapeutique choisie, etc.

La formation pratique se fait par jeux de rôles (patient, psychothérapeute), par l’exécution d’exercices d’entraînement aux techniques psychothérapeutiques, par des discussions, par supervision, etc.

D’un côté, la psychothérapie contient l’application des méthodes et des techniques. D’un autre côté, c’est un processus créatif. Le psychothérapeute doit savoir employer intuitivement les techniques et les méthodes qui conviennent le mieux à un patient concret, à un moment donné et ne pas vouloir lui imposer ce qu’il sait faire. Donc, il est important que le psychothérapeute possède plusieurs techniques et méthodes.

Le psychothérapeute, lui-même est un instrument de son travail. Sa personnalité a une grande importance dans le processus psychothérapeutique. C’est pourquoi, pour exercer cette profession, il faut posséder la capacité d’empathie, de compassion, d’écoute, d’observation, d’analyse, etc. Il faut être entièrement présent, disponible pendant le travail avec son patient.

Le psychothérapeute lui-même doit faire sa propre thérapie personnelle, doit être supervisé par un autre psychothérapeute expérimenté ou participer aux réunions de supervision en groupe.  Comme la formation dure longtemps et que le psychothérapeute doit être aussi préparé intérieurement, la plupart des psychothérapeutes commence à exercer leur profession après 30 ans.

Chaque pays a ses exigences par rapport à l’utilisation du titre de psychothérapeute. J’ai commencé mon activité professionnelle en tant que psychothérapeute en Ukraine. Pour pouvoir faire usage de ce titre, il fallait être médecin et faire une longue spécialisation en psychothérapie à l’Académie Médicale d’Enseignement Postuniversitaire.

J’ai validé le titre de psychothérapeute en France car j’ai exercé la psychothérapie en Ukraine pendant plus de 5 ans et ai fait les études nécessaires à l’université de médecine et à l’institut de psychothérapie. Je suis inscrite dans la liste départementale (Haute-Garonne) des psychothérapeutes. Mon numéro ADELI : 310002597.

En France, les titres de psychothérapeute et de psychologue sont réglementés par la loi.

Le psychothérapeute est un professionnel en psychothérapie.

L’usage du titre de psychothérapeute en France est devenu strictement réglementé par le décret n°2010-534 du 20 mai 2010. Aujourd’hui, pour l’utiliser, il faut remplir les conditions décrites dans ce décret et être inscrit au répertoire ADELI.

Certains psychologues cliniciens font aussi la demande d’usage du titre de psychothérapeute.

En France, le psychothérapeute est un spécialiste qui exerce en libéral dans son cabinet privé.

Pour utiliser le titre de psychologue en France, il faut être titulaire d’une licence en psychologie et d’un master en psychologie comprenant un mémoire de recherche et un stage professionnel. Le titulaire de ces diplômes qui permettent l’usage professionnel du titre de psychologue en France est obligé de s’inscrire au répertoire ADELI.

Le psychologue peut exercer sa profession en libéral, en tant que salarié et en tant que fonctionnaire.

Load More